Tent sweet Tent…notre chez-nous sur la route

Depuis que nous sommes partis, on dit que notre tente est notre maison! Depuis le temps qu’on l’utilise, les enfants y sont habitués et je les ai même entendu dire « Tent sweet tent », ce qui veut dire qu’ils s’y sentent bien! Quand est-t’il des pièces de la maison? Quand les gens nous posent des questions sur le matériel qu’on transporte, on s’amuse à présenter nos sacoches de vélo comme étant les pièces de notre maison. Il y a la cuisine, le garde-manger, les chambres à coucher, les commodes pour les vêtements, la pharmacie…vous voyez! 

   

   

Après quelques mois sur la route, on se rend compte que le choix de ces fameuses sacoches est d’une grande importance. Elles doivent être robustes, fiables et pratiques, car on les utilise beaucoup. Comme nous, elles font face à toutes les intempéries: pluie, boue, sable, vent, soleil… Quand on ouvre une sacoche, on veut avoir accès rapidement à ce que l’on cherche. On sait qu’il existe différentes marques de sacoches de vélo, mais on ne connaît vraiment qu’une seule marque et c’est celle que l’on a choisi: Arkel.

Voici en quelques points pourquoi on a choisi de se fier aux sacoches de vélo Arkel:

 -elles sont fabriquées au Québec, plus précisément à Sherbrooke. On trouvait donc intéressant d’encourager local.

 -elles sont vendues et reconnues partout dans le monde comme étant des sacoches de qualité supérieure.

 -le tissu utilisé est ultra-résistant. Même si le tissu est coupé, il ne déchirera pas davantage. La sacoche de guidon de Norah en fait foi! 

 -il y a plusieurs modèles disponibles, dont un modèle qui camoufle deux bretelles. La sacoche peut donc se transformer en sac à dos, ce qui est très pratique lors de déplacements en avion ou autobus! On a 4 sacoches de ce modèle! 

-il y a un modèle qui offre une trousse de toilette intégrée qui se détache grâce un velcro, très pratique pour aller à la douche du camping. On a choisi ce modèle pour les sacoches de vêtements de Guillaume et Isabelle. On a donc deux trousses de toilette, une pour les filles et une pour les garçons! 

 -chacune des sacoches possèdent de petites pochettes pour pouvoir y glisser de plus petits objets (ça aide à se retrouver) et des filets extérieurs dans lesquels on glisse des objets qui ont besoin d’être trouvé rapidement comme les vêtements de pluie!

 En plus des sacoches de vélo, on a aussi des sacoches de guidon. Ce sont des sacoches qui s’accrochent à l’avant et qui nous permet d’avoir à portée de mains toutes sortes de petites choses pratiques durant le jour. Pour les enfants, cette sacoche sert surtout de salle de jeux! C’est le seul endroit où ils peuvent mettre leurs jouets et leurs effets personnels! Pour les parents, on s’en sert surtout pour y mettre ceci: mouchoirs, pansements, quelques médicaments, carnets de notes, cartes, crayons, livre (on en traîne qu’un seul à la fois), appareil photo, Purell… En passant, les sacoches de guidon Arkel ont la propriété d’être très bien accrocher ce qui les rendent difficiles à enlever pour un non initié. L’avantage est que c’est presque impossible de les voler! Même pour des personnes habituées, cela prend un minimum de manipulation pour réussir à les décrocher! Quand on se retrouve dans un endroit plus à risques, on laisse le couvre-sacoche sur la sacoche de guidon pour la simple raison que ça complique l’ouverture de la fermeture éclair au cas où quelqu’un essaierait de nous emprunter quelque chose sans permission… 

 En cas de pluie, on recouvre nos sacoches avec des couvre-sacoches. Ils sont jaunes, donc très voyants lors d’une journée plus grise. Il est rare que l’on roule à la pluie, mais il arrive que l’on se fasse surprendre! On installe les couvre-sacoches aussi si on trouve qu’il y a trop de voitures sur la route, car cela nous permet d’être plus voyant! On a donc trouvé une deuxième utilisation aux couvre-sacoches! Il existe des modèles qui sont déjà à l’épreuve de l’eau, mais la configuration du modèle est différent. On avait deux sacoches étanches au début, mais ils ne convenaient pas très bien avec nos supports à sacoches. Arkel nous a donc échangé ces deux sacoches contre un modèle qui convenait mieux à nos besoins!

 Je pense qu’il est très important de bien magasiner ses sacoches de vélos, tout comme n’importe quel équipement de voyage d’ailleurs! On se sert de ces sacoches plusieurs fois par jour. On les décroche et raccroche aux supports presque tous les jours et on fouille à l’intérieur plusieurs fois par jour! Alors, s’il fallait qu’on ne les aime pas, cela deviendrait rapidement un irritant!

Voilà un petit tour d’horizon des pièces de notre maison portative! Il va sans dire qu’on est très contents d’avoir choisi les sacoches Arkel pour nous accompagner tout au long de notre aventure familiale! Tous les jours, on se rappelle de la qualité de ce produit québécois!

N.B: Arkel nous a offert un rabais sur du matériel avec de légé défaut cosmétiques. Nous n’avons aucune obligation commerciale envers eux.

One Comment

  1. Colette Fecteau

    nous avons utilisé les sacoches étanches pour notre voyage de 3 mois en Nouvelle-Zélande en 2014. Ce fut notre meilleur choix de tous nos voyages, aucun bris, ni des attaches, ni du tissus. Étanchéité assurée.

    Bravo à cette entreprise du Québec et bon voyage à toute la gang.

Comments are closed