La dépression..

Pourquoi ça m’arrive? Il y a juste à moi que ça arrive ces affaires là!!!
Vous êtes-vous déjà posé ces questions? Sûrement que oui! Ça nous est arrivé souvent! Pourquoi je ne trouve pas l’emploi qu’il me faut? Pourquoi on manque d’argent? Pourquoi on ne voyage pas comme on voudrait? Pourquoi l’auto brise juste au moment où on veut partir en vacances? Des fois, la vie fait bien les choses, c’est juste qu’on ne le voit pas tout de suite…

Comme cette fois où Guillaume a décidé qu’il n’en pouvait plus au travail. Plusieurs facteurs ont fait en sorte qu’il s’est épuisé. Cela faisait déjà un certain temps qu’on discutait de changer notre style de vie. On se rendait compte qu’on n’était pas fait pour la routine. On est plutôt nomades dans l’âme, mais on ne voulait pas se l’admettre. Après plusieurs déménagements, plusieurs changements d’emplois et toujours ce désir de voyager, il a bien fallu se rendre à l’évidence. Guillaume n’était plus heureux au travail et on avait besoin de changer de vie. Le plus dur est de prendre la décision. On était prêt, on était rendu là! On aurait pu se dire: » ah non, pas une dépression, on est donc ben pas chanceux… » On a décidé de voir le bon côté de cette épreuve et de le voir comme un signe que la vie nous envoyait. Il était temps d’écouter ce qu’on avait dans le cœur!

Certaines personnes ne comprennent pas comment on peut planifier un tel voyage quand on est en dépression. Nous aussi on ne le sait pas, mais on l’a fait! On en faisait un peu à tous les jours, à la mesure de ce que Guillaume était capable. Il faut savoir que la dépression de Guillaume n’était pas « majeure ». Il a eu besoin de se reposer beaucoup dans les premiers temps et sa concentration n’était pas très bonne. On a pris notre décision durant l’été, mais la planification à commencé plus sérieusement à l’automne. Une fois que la médication a été ajustée, Guillaume a commencé à mieux aller. La décision de tout vendre et de partir à l’aventure était comme une bouée pour lui, c’est ce qui le motivait! Ce projet en est un de famille!

La dépression est pour moi (Isabelle) quelque chose de mystérieux. C’est difficile à comprendre quand on ne l’a pas vécu soi-même. Et c’est différent pour chacun. Chaque personne le vit à sa façon. Je pense ne pas me tromper en disant que dans le cas de Guillaume, la décision de faire ce voyage en famille a été pour lui une bénédiction. Certains pensent que nous fuyons la réalité. Nous respectons leurs opinions, mais nous ne pensons pas que c’est ça. Au contraire, on ne veut pas fuir, on veut juste vivre et embrasser la vie plus que jamais. Comme nous sommes des nomades, nous préférons l’aventure à la routine, c’est tout! À chacun sa façon de se guérir d’une dépression. L’aventure et le vélo au quotidien est pour Guillaume une grande aide. En même temps, au moment où nous sommes partis, sa dépression était déjà terminé (sa médication étant presque terminée). Son médecin nous a même dit que c’était une très bonne idée de vivre ce projet. Le grand air et l’exercice quotidien ne peuvent pas nuire!

Il y aurait encore tellement de choses à dire sur ce sujet. Pour nous, cet événement a été l’élément déclencheur qui nous a obligé à prendre une décision. Juste pour ça, on en est super heureux! L’humain est fait comme ça, il a besoin d’une catastrophe ou d’un gros événement pour se rendre compte que quelque chose cloche!

On n’a pas la prétention que l’accomplissement de ses rêves règle tout, mais dans notre cas, c’est la dépression de Guillaume qui nous a ouvert les yeux. On a juste décidé d’écouter notre petite voix intérieure et le reste a suivi! Nous voilà maintenant à parcourir les routes de ce monde si grand et si petit à la fois. À la découverte des autres et de soi-même!

7 Comments

  1. Bonjour à vous tous!

    Je ne crois pas que vous ayez fui la réalité, vous l’avez plutôt transformée pour qu’elle corresponde à vos rêves! Changer de vie demande beaucoup de courage et de persévérance.
    De notre côté aussi, on dirait que la vie nous envoie le message de faire des changements plus rapidement que prévu…
    Bravo à vous! La poursuite de vos ambitions est un très bel enseignement à transmettre à vos enfants.
    Bonne route et bonnes rencontres!

  2. Denise Trépanier

    Je vous suis par l’entremise du Journal d’une Globe-Trotteuse. J’adore avoir de vos nouvelles, savoir qui vous rencontrez, votre détermination pour surmonter les difficultés. Bravo à toute la famille!!!

  3. Je crois que ce libéré et osée comme dans l’imagerie de la matrice…Brisé le conformisme est un geste qui prouve que l’ont est vivant. Certain ne sont que comme dans un film…Rêve de liberté ,mais ne font qu’allé et revenir du travail.
    Et rêver dans leur sommeil a la vie… Je vous envie un peu…Je n’ose pas prendre la pilule qui révèle la vérité en moi…Je suis pourtant pris dans la matrice que par ma volonté…Bon parcours…La liberté est parfois plus dure que le confort de la routine… Quand vous serez prêt, ils ne vous suffira que d’arrêté un brin recharger…Mais vous aurez vécus ce que les autre rêve…

    Bon voyage ont vous suit…

  4. Merci pour ce partage, il m’est très aidant. J’ai beaucoup d’admiration pour vous tous 🙂

  5. Bravo pour vos réalisations, Bravo pour avoir su vous écouter et longue vie à vous tous…

  6. Bonjour à vous,

    La société nous impose souvent des idées et malheureusement on doit souvent se résigner à entrer dans le moule. Mais la vie est bien plus que ça. Qu’on roule pour un tour du monde ou qu’on se retrouve face à un écran toute la journée n’est pas très important. Il faut avoir le courage de nos ambitions. Il y aura toujours quelqu’un pour dire que c’est mal ou mauvais et que notre intention est inappropriée.

    Avec le temps je réalise que souvent les gens ne nous écoutent pas, mais plutôt nous impose leur peur, leur limite. Si votre limite est de partir en famille alors je suis très heureux et vous félicite dans cet exploit. Si ça devait s’arrêter ou continuer pendant des dizaines d’années vous n’avez qu’à suivre ce qui vibre en vous, et ce, à chaque moment. Le jugement des autres sera toujours la quoi qu’on y fasse. Maintenant c’est à nous de rester droits dans nos convictions et les gens lumineux vont simplement se présenter : )

    Je vous suis avec grand plaisir à bientôt chers amis des routes

    Sylvain

  7. Vivez vos rêves si tel est votre désir… Vive la différence ! Bonne route !!!

    Odette Harvey

Comments are closed