Chroniques d’une maman voyageuse: alerte à l’ouragan

Que fait une maman voyageuse quand il y a une alerte météo qui annonce un risque d’ouragan? Elle décide avec son conjoint de mette à l’abri sa famille dans une chambre d’hôtel! Comme je dis souvent aux gens que je rencontre:  » le voyage à tout prix, mais la sécurité d’abord ». Quand on voyage avec des enfants, on ne prend pas les mêmes décisions que si nous étions en couple ou seul. Pour revenir à l’alerte météo, il annonçait beaucoup de pluie, du genre 40 millimètres. En deux parties. On a eu une première série de pluie vendredi soir. Le pire est qu’il annonçait presque rien…on s’était préparé, mais une tente étant une tente, l’eau s’est quand même infiltré… Samedi matin, je me suis réveillée, les yeux tout collés par le manque de sommeil, pour me rendre compte que les matelas commençaient à être mouillés ainsi que les sacs qui s’étaient collés sur le rebord de la tente… Plutôt désagréable comme réveil. On savait qu’il annonçait une autre série de pluie pour dimanche et lundi. On a profité de l’hospitalité d’un Cajun qui nous a invité dans sa roulotte pour la nuit de samedi. On en a profité pour se sécher et se reposer un peu. Dimanche matin, on est retourné vers Greenville (qu’on avait traversé vendredi) pour aller se réfugier dans une chambre d’hôtel.

On a donc dormi à l’hôtel dimanche et lundi soir. Avec toute la pluie que j’ai vu tomber et les vents qui soufflaient à toute allure, je crois que nous avons pris la bonne décision! Après trois de jours de repos, une journée dans la roulotte et deux à l’hôtel, la maman voyageuse avait fait le tour de ce qu’elle avait à faire. J’ai essayé d’épurer les sacoches. Encore! Pas facile quand tu ne possèdes presque plus rien! Un peu comme Noé, j’ai profité du déluge pour faire un peu de ménage! Après le ménage, j’ai lu, écrit et ensuite, quoi d’autre? Cela faisait quelques jours que Laurent me demandait de lui fabriquer un petit toutou, c’était le moment parfait. Avec quoi on fabrique un toutou quand on est sur la route? Un peu d’imagination et de débrouillardise, voilà ce que ça prend! Le coton qu’il a ramassé l’autre jour a servi de rembourrage. Une vieille paire de short (qui avait passé à l’épuration) a servi de tissu. Je lui ai fabriqué une petite souris. Ah oui, le cordon de la paire de short est devenu la queue de la souris!

Sur la route, on vit d’extraordinaires moments de découvertes. Par contre, les enfants ont aussi besoin de vivre des moments plus tranquilles, comme jouer avec leurs jouets, écouter la télévision, prendre un bain et regarder maman coudre une petite souris! Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai bien l’impression qu’elle va nous suivre dans nos prochaines aventures!

Saviez-vous qu’il faut nettoyer le coton avant de l’utiliser? Il y a des graines à l’intérieur et on doit les enlever! Ce que j’ai patiemment fait!

image

On a appris dernièrement que 75 pour cent des vêtements fabriqués dans le monde sont fait à partir de coton! Incroyable, non?

La récolte de coton a lieu une fois par an et c’est au mois d’octobre! On a été chanceux d’être là pour voir comment c’est récolté!

Voilà, je vous laisse sur ces quelques images remplies de douceur!

La maman des 10 Pieds sur Terre!

IMG_2627.JPG

IMG_2621.JPG

IMG_2625.JPG

IMG_2628.JPG


4 Comments

  1. Carole Berthiaume

    Très belle petite souris, maman bricoleuse !

    • Guillaume Simard

      Merci Carole,

      Je suis une bricoleuse, dont je bricole comme je peux sur la route! Et en plus, j’aime recycler, c’était donc parfait!

      Isabelle

  2. Est-ce que je peux vous poser une question???

    Ici, je dis et j’entends à tous les jours: «la vie va trop vite.» Et, avouons-le, on a souvent le goût de partir pour vivre plus lentement, pour voir la vie et la vivre! La question: Avez-vous l’impression que la vie va moins vite, que vous êtes moins coincés dans un rythme trop accéléré pour vous, même en voyage?

    Merci! Bonne route! On vous suit!

    xxx

    • Guillaume Simard

      Allo Marika,

      Ça me fait plaisir que tu me poses la question car elle nous a obligé à y réfléchir. J’ai posé la question à mon conjoint et à mes enfants et voici la réponse!

      Oui, on a le sentiment qu’on prend plus le temps de vivre! On a plus de temps en famille, on a plus de temps pour ce qui est prioritaire pour nous! La famille, la santé et nos passions, dont le voyage!

      Il y a certaines choses qui ne change pas, qu’on soit à la maison ou en voyage! Les enfants se chamaillent, faut faire le lavage, faut penser aux endroits où nous dormirons…
      Là où c’est différence, c’est que nous avons fait un CHOIX! On ne se sent plus coincé avec un horaire imposé, des responsabilités imposées, un rôle imposé. C’est tellement plus facile d’être soi-même, d’être authentique…on n’a pas le choix, on est face à soi-même tout le temps!

      J’espère que ça répond un peu à ta question! Ça me donne l’idée d’un article, merci encore!

      Isabelle
      Xx

      La gang de 10 Pieds sur terre!

Comments are closed